Libre circulation des travailleurs arméniens en Russie, en Biélorussie et au Kazakhstan

À partir du 1er janvier 2015, l'Arménie rejoindra l'Union économique eurasienne (UEE), qui prévoit un marché commun et la libre circulation des travailleurs entre les États membres (Arménie, Biélorussie, Kazakhstan et Russie). Il est à noter que ces privilèges ne s'appliquent pas aux étrangers titulaires d'un permis de séjour en Arménie. Ces résidents doivent demander et obtenir la citoyenneté arménienne pour pouvoir se déplacer et travailler librement dans d'autres pays de l'UEE.

Envoi en cours
Avis des utilisateurs
0 (0 votes)
2014-11-20T16: 00: 59 + 04: 00 20 novembre 2014|
>
fr_FRFrench