Nous contacter:
[email protected] | +374.99.00.11.67 | Skype | WhatsApp | Viber | OMI

Arménie Impôts 2021

Arménie Taxes 2021

Société 2020.02.26

Les propriétaires d'entreprises et les investisseurs étrangers apprécient le rythme des réformes économiques, la sécurité, la liberté et l'ouverture de l'Arménie. Beaucoup préfèrent visiter l'Arménie en personne et enregistrer une entreprise comme première étape pour entrer sur le marché. 


Un avocat local compétent peut vous aider à minimiser les risques en veillant au respect des réglementations fiscales, du travail, d'immigration et autres, à éviter les pièges et à profiter des avantages fiscaux et d'autres programmes d'aide gouvernementale, surtout si vous ne parlez pas arménien ou envisagez de gérer votre entreprise. à distance.

Aperçu des réglementations fiscales

Options fiscales

En Arménie, les moyennes et grandes entreprises paient des impôts à des taux normaux, tandis que les petites entreprises peuvent profiter de régimes fiscaux spéciaux qui réduisent la charge fiscale et la paperasse. 

  • Régime fiscal général. Sauf si une entreprise opte pour un régime fiscal spécial, elle sera soumise à l'impôt sur les sociétés (CIT) 18% et à la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) 20%.

  • Taxe sur le chiffre d'affaires. La taxe sur le chiffre d'affaires est une forme de taxe de vente, avec des taux d'imposition normalement compris entre 1,5% et 5%, remplaçant l'IS et la TVA. Seules les petites entreprises dont le chiffre d'affaires annuel est inférieur à 115 millions AMD (environ 1 TP2T240 000) peuvent bénéficier de ce régime fiscal. 

  • Micro-entreprises. Les micro-entreprises, définies comme les entreprises dont les ventes annuelles sont inférieures à 24 millions AMD (environ $50 000) sont exonérées de l'IS et de la TVA. Cependant, il existe une liste d'entreprises exclues qui ne peuvent pas profiter de ce système fiscal, comme les commerçants basés dans la capitale d'Erevan et la majorité des entreprises de services.

Les entreprises peuvent opter pour une taxe sur le chiffre d'affaires ou des régimes de micro-entreprise dans les 20 jours calendaires suivant l'enregistrement de l'entreprise. 

Charges sociales

Les employeurs sont tenus de retenir l'impôt sur le revenu des personnes physiques (IPP) et les paiements de sécurité sociale sur les revenus versés à leurs employés ou sous-traitants (salaire, avantages, primes, indemnité d'invalidité temporaire, indemnité de congé de maternité, etc.) À partir de 2021, l'impôt sur le revenu des personnes physiques est appliqué à un taux forfaitaire unique de 22%, quel que soit le montant de l'indemnité. Ce taux sera progressivement ramené à 20% au cours des prochaines années.

En plus du PIT, les employeurs sont tenus de retenir les paiements de sécurité sociale au taux de 5% (revenu jusqu'à 500 000 drams ou $1 030) ou 10% (revenu supérieur à 500 000 drams). Cependant, le montant maximum du salaire soumis aux cotisations de sécurité sociale est actuellement plafonné à 1 020 000 AMD par mois (15 fois le salaire mensuel minimum de 68 000 AMD). De plus, le taux de versement de la sécurité sociale est réduit à 3,5% (pour 2021) et 4,5% (pour 2022) pour des salaires jusqu'à 500 000 drams.


Les impôts militaires (contributions à la fondation d'assurance des militaires) sont retenus de la manière suivante:

  • 1 500 drams ($3) pour des salaires allant jusqu'à 100 000 drams ($208)
  • 3 000 drams ($6) pour des salaires de 100 000 à 200 000 drams ($417)
  • 5500 drams ($11) pour des salaires de 200,000-500,000 drams ($1,041)
  • 8 500 drams ($18) pour des salaires de 500 000 à 1 000 000 drams ($2 083)
  • 15000 drams ($31) pour les salaires supérieurs à 1000000 drams ($2,083)

Par exemple, un employé avec un salaire mensuel de 600 000 AMD ($1 250) paiera 22% d'impôt sur l'ensemble de son revenu, ce qui se traduit par un impôt sur le revenu de 132 000 ($275). L'employé paiera également 27 500 ($57) en prestations de sécurité sociale (en raison des taux temporairement réduits) et une taxe militaire de 8 500 (18). Le revenu après impôt sera de 432 000 (600 000-132 000-27 500-8 500) ou $900, soit une charge fiscale totale de 28%.

Fiscalité des start-up informatiques

À partir du 18 mai 2019, une entreprise nouvellement enregistrée (entreprise et entrepreneur privé) travaillant dans le secteur informatique a la possibilité de demander un certificat de démarrage informatique, un document qui exempte l'entreprise de l'impôt sur les sociétés jusqu'au 31 décembre, 2022. Le certificat réduit également l'impôt sur la masse salariale (impôt sur le revenu des particuliers retenu par l'employeur) à 10% par rapport au 22% normalement applicable. La demande d'obtention du certificat doit être déposée dans les 90 jours suivant l'enregistrement de l'entreprise. Ces avantages fiscaux ne sont pas disponibles pour les grandes entreprises de 30 salariés ou plus ni pour les filiales ou succursales de sociétés étrangères. Les certificats de démarrage informatique sont délivrés par le ministère de l'Industrie High-Tech.


Les entreprises suivantes peuvent profiter de ces avantages fiscaux:

  • Développement de logiciels, y compris la création, la modification de logiciels, les services de test et d'assistance; création d'applications pour les clients; le développement de la structure et du contenu pour les logiciels de systèmes, les applications, les bases de données, les sites Web ou la création de commandes machine nécessaires à un tel développement ou opération; transformation et adaptation des applications à l'environnement informationnel des clients;
  • Activités de conseil dans le domaine de la technologie informatique, y compris le développement et la conception de moyens techniques informatiques, de logiciels et de systèmes informatiques intégrés dans les technologies de la communication; services liés à l'éducation des utilisateurs;
  • Activités de gestion de systèmes informatiques, y compris gestion de réseaux et création de systèmes informatiques pour les clients ou maintenance de moyens techniques pour le traitement de données et autres services d'assistance;
  • Traitement de données, distribution d'informations sur le réseau et activités connexes, y compris mise à disposition d'infrastructures pour le placement de sites Web; traitement de données (traitement complet des données fournies par les utilisateurs ou via l'application d'un logiciel original; traitement automatisé des données; services d'entrée, y compris services de gestion de bases de données) et services connexes; services spécialisés de placement de sites Web (service d'hébergement), c'est à dire placement de sites Web sur le Web (hébergement Web), transfert actuel de données (indivis, selon plans) ou placement d'applications; exploitation (lancement) de ressources logicielles et matérielles; servir les utilisateurs grâce à un ordinateur central (global) fonctionnant en mode de partage de temps total;  
  • Activités liées aux portails Web, y compris les activités liées aux sites Web (utilisation de moteurs de recherche pour créer et maintenir à grande échelle des bases de données d'informations situées sur Internet dans le but de faciliter des recherches faciles et accessibles par adresses ou par contenu); activités liées à d'autres sites Web qui fonctionnent comme des portails Web, tels que, par exemple, des sites Web d'actualités fournissant des informations régulièrement mises à jour;
  • Mise en œuvre de programmes d'enseignement et de recherche dans le domaine des technologies de l'information;
  • Conception, test et production de systèmes électroniques;
  • Animation et modélisation par ordinateur;  
  • Conception et test de circuits intégrés.

Taxes à l'importation

Les marchandises importées sont généralement soumises à la TVA 20%, bien qu'un certain nombre de marchandises soient exonérées de cette taxe. De plus, les paiements de TVA peuvent être différés de trois ans au maximum pour les marchandises importées dans le cadre de projets approuvés par le gouvernement. 


L'Arménie est membre de l'Union économique eurasienne (UEE) avec la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan et le Kirghizistan. Les marchandises importées de ces pays sont exonérées des droits d'importation, tandis que les marchandises importées de pays tiers sont soumises aux droits d'importation établis par la Commission de l'UEE.

Autres taxes

En fonction de la nature de ses activités, une société arménienne peut également être soumise à des droits d'accise, à une taxe environnementale, à une taxe routière, à des taxes foncières et foncières sur les véhicules.

Aperçu du pays

Zone: 29,700 SQ.KM.

Population:   2,962,000

Capitale: EREVAN (1 075 000)

Religion: christianisme

LANGUE: ARMÉNIEN

TAUX D'ALPHABÉTISATION: 99.6%

CONNAISSANCE DE L'ANGLAIS: 40%

climat: été 35c; hiver 0c

Monnaie: Dram ($1 = 520 AMD)

salaire moyen: $378

Croissance du PIB: 7,6%

PIB par habitant: $4,212

Classement WB DB: 47

chômage: 16.9%

inflation (2019): 1,4%

Droits d'auteur 2021 - Vardanyan & Partners LLC

Nerses Isajanyan

Avocat directeur
LL.M. Université de Georgetown
Bar de New York | Chambre des avocats arménienne

Nous sommes une équipe d'avocats agréés basée en Arménie et en Géorgie. Notre engagement principal est de fournir un service de qualité aux clients à une valeur irrésistible qui les aide à gérer les risques, à surmonter les problèmes de réglementation et à faire progresser leurs objectifs personnels et commerciaux. 


Pourquoi nous

  • Entièrement sous licence
  • 10+ ans d'expérience
  • Large éventail de services juridiques
  • Communication rapide
  • Honnête et éthique
  • Anglais courant
  • Frais basés sur les résultats
  • Paiements en ligne sécurisés
  • Pas de frais cachés

Réservez votre réunion à Erevan

Chargement...


Nos services

  • Formation d'entreprise
  • Inscriptions à distance
  • Employeur officiel
  • Compte bancaire
  • Adresse légale
  • Bureau virtuel
  • Licences et permis
  • Secrétaire corporatif
  • Services juridiques
  • Enregistrement de marque
  • Planification fiscale
  • Conformité fiscale
  • Les services de paie
  • Conformité du travail
  • Visa et permis de travail
  • Résidence et passeport
  • Transactions immobilières
  • Redomicliation
  • Services aux candidats
  • Étagère société
  • M&A
  • Réorganisation
  • Dissolution

les industries

  • Technologies de l'information
  • Agriculture
  • Importer / Exporter
  • Commerce de détail
  • Commerce électronique
  • Diamants et bijoux
  • Tourisme
  • Hôtels
  • Restaurants
  • Soins de santé
  • Éducation
  • Construction
  • Énergie
  • Services financiers
  • Cryptomonnaie
  • Entreprises de franchise

Nerses Isajanyan

Avocat

LL.M. Université de Georgetown

Bar de New York | Chambre des avocats d'Arménie

Nous adorerions entendre votre opinion. Si vous pensez que nous avons fourni des informations et un soutien précieux ou si vous souhaitez nous laisser des commentaires, veuillez le faire ci-dessous. Si vous avez des doutes, veuillez nous appeler aujourd'hui au +374.99.00.11.67.

Merci de nous aider à nous améliorer.

Envoi en cours
Note de l'utilisateur 5 (Vote
Avez-vous trouvé toutes les informations que vous recherchiez? Y a-t-il quelque chose qui manque?
Qu'avez-vous le plus aimé sur cette page? Nous recommanderiez-vous à un ami?
>
fr_FRFrench